My Winnipeg

Canada On Screen: Documentary
Canada 2007. Dir: Guy Maddin. 80 min. 35mm

FREE ADMISSION! | Geriatric hockey. Frozen horse heads jutting surreally out of the iced-over Red River. A scary Ann Savage, femme fatale of the 1945 noir classic Detour, as the director’s hairdresser mother. Guy Maddin’s wondrous My Winnipeg, a free-wheeling, fantastical mock-memoir that couldn’t possibly be mistaken for anyone else’s Winnipeg, is a sheer demented pleasure — another triumph from the movie obsessive and mad genius who is one of Canada’s (and the world’s) most distinctive filmmakers. “A hilarious ‘docu-fantasia’ ... At once an autobiographical fever dream, a mythopoeic history of Canada’s coldest city, and a wacky exercise in ethnography ... Holding together its hallucinatory blend is the director’s inspired, entertaining narration (James Adams, Globe and Mail). Print courtesy TIFF’s Film Reference Library.

ENTRÉE GRATUITE! | Du hockey gériatrique; des têtes de chevaux gelées qui émergent de façon surréelle de la rivière Rouge; Ann Savage, femme fatale du film noir classique Detour (1945), coiffeuse et mère du réalisateur… Le fascinant Winnipeg mon amour constitue les faux mémoires libres et fantastiques de Guy Maddin, et sa vision singulière de Winnipeg ne pourrait certainement pas être attribuée à un autre. Procurant un plaisir fou et pur, ce film est un autre triomphe du génie créatif et obsessif qui est aussi l’un des cinéastes les plus particuliers au Canada (et au monde). « Une hilarante "docu-fantaisie"… À la fois un rêve fiévreux autobiographique, une histoire mythopoétique de l’une des villes les plus froides au Canada, et un excentrique exercice d’ethnographie… Ce qui lie ce mélange hallucinatoire est la narration inspirée et divertissante du réalisateur. » (James Adams, Globe and Mail). La copie est une gracieuseté de TIFF Film Reference Library.


NUDITY


— preceded by / précédé de —

 

 

 

 

Cameras Take Five
Canada On Screen: Animation

Canada 2002. Dir: Steven Woloshen. 3 min. DCP

FREE ADMISSION! | An exuberant, abstract study of shape and line, set to Dave Brubeck’s recording of “Take Five,” and handmade by Montreal’s Steven Woloshen, whose cameraless animations (drawn or scratched directly onto film) have extended the tradition of Norman McLaren and Len Lye.

ENTRÉE GRATUITE! | Une étude abstraite et exubérante des formes et des lignes, basée sur l’enregistrement de « Take Five » de Dave Brubeck et créée à la main par le Montréalais Steven Woloshen, dont les animations sans caméra (dessinées ou grattées sur la pellicule) poursuivent la tradition de Norman McLaren et Len Lye.

________________
Tickets will be available on a first-come, first-served basis starting at 6:00pm on Wednesday, July 5. For more information, call 604.688.8202.

Les billets seront disponibles à partir du mercredi 5 juillet à 18h, selon le principe du premier arrivé, premier servi. Pour plus de renseignements : 604-688-8202.